Nostradamus_by_Cesar (1).jpg
Nostradamus

Michel de Nostredame, appelé Nostradamus, né le 14 Décembre 1503 à Saint-Rémy-de-Provence est mort le 2 Juillet 1566 à Salon-de-Provence.


Apothicaire français, adepte de l'astrologie comme, à l’époque de la Renaissance, tous ses collègues, il publie de célèbres prédictions, les Prophéties.


Elles contribuent à sa renommée au point que la reine Catherine de Médicis l'appelle à la cour et le nomme médecin et conseiller du roi.

 

Nostradamus fut l’un des médecins les plus estimés de son époque : pendant des années, il parcourut la Provence pour y soigner de nombreux malades. Pour se préserver de la peste, Nostradamus avait préconisé l’utilisation d’une « poudre de senteur souveraine pour chasser les odeurs pestilentielles », un médicament prophylactique à base de plantes.

 

En 1546, une délégation de la ville d'Aix vint le trouver pour aider leur cité décimée par la peste et les sauver du « charbon provençal ». Et dans tous les lieux où éclatait une épidémie, il a été réclamé, comme à Lyon en 1547 ou dans les contrées où des épidémies étaient signalées.

Michel de Nostredame, a.k.a Nostradamus, was born on December 14th, 1503 in Saint-Rémy-de-Provence, and died on July 2nd, 1566 in Salon-de-Provence.

 

French apothecary, astrology follower like, at the time of the Renaissance, all his contemporaries, he published his famous predictions, the Prophecies.

 

They contributed to his fame so that Queen Catherine de Medici summoned him to court and appointed him doctor and adviser to the king.

 

Nostradamus was one of the most esteemed doctors of his time: for years he traveled throughout Provence to treat the sick. To protect himself from the plague, Nostradamus advocated the use of a "sovereign-scented powder to ward off pestilential odors", an herbal prophylactic medication.

 

In 1546, a delegation from the city of Aix came to him to help their city decimated by the plague and to save them from "Provencal coal", (named for an effect on the skin that the plague brought). And of all the places where an epidemic broke out, he was sought after, as in Lyon in 1547 or in the regions where epidemics were reported.